Amicale Ornithologique du Blavet

Diamant gouttelette

par Jean LE FERRAND éleveur à l'A.O.B


ORDRE : PasseriformeDiamant gouttelettes

FAMILLE : estrildidé

GENRE : emblème gutata

globe terrestre Le diamant à gouttelettes a comme cadre de vie les bois d'eucalyptus, les bosquets clairsemés ainsi que les parcelles cultivées du sud-est de l'AUSTRALIE. Son vol est légèrement onduleux mais très rapide. L'alimentation de base est faite de semences mures ainsi que d'insectes. Comme tous les estrildidés australiens l'eau est un élément nécessairement présent.

DESCRIPTION : Le dessus de la tête et le front sont gris, les joues ont une teinte gris argenté. Nous pouvons remarquer des pores noirs grisâtre entre les yeux et la base du bec. L'occiput et la nuque sont brun grisâtre. Le contraste entre la gorge et le menton qui sont blanc et le reste est frappant. La poitrine noire est large et bien développée. Le ventre, le bas ventre et la région anale sont bien blanc. Le dos et les ailes sont gris, le croupion caractéristique de l'espèce est rouge profond. Les sus caudales de la queue courte et carrée sont rouges, les sous caudales blanches. La queue est noir gris, le bec est d'un beau rouge foncé et il laisse paraître parfois des reflets mauves. Les yeux sont entourés d'un cercle oculaire blanc, les pattes sont brun gris. L'oiseau mesure environ 12 cm.

SEXAGE : Il n'est pas toujours facile de distinguer le mâle de la femelle, on peut se baser sur la couleur du bec qui est légèrement plus rouge vif comme le cercle oculaire qui l'est aussi chez le mâle. La bande pectorale du male peut être plus large. Le seul moyen certain de différencier les deux sexes reste le chant que seul le mâle émet.

EN VOLIÈRE : Le diamant à gouttelettes est un oiseau apprécié par les amateurs, il est très robuste. Ses nombreuses qualités font qu'il est un oiseau de cage idéale, il n'est pas farouche.

ALIMENTATION : Il aime les mélanges de graines pour exotiques, il apprécie aussi le millet en grappes, la pâtée aux œufs et la verdure en petite quantité, de temps en temps on peut leur donner quelques insectes. Comme tous les granivores ils doivent disposer d'une réserve de gravier et os de seiche pour couvrir leurs besoin en calcium. Attention cette espèce a tendance à grossir quand elle est détenue en cage d'élevage, il faut le rationner et lui permettre de se dépenser en volière surtout pendant la période de repos.

ÉLEVAGE : Dès la saison de reproduction il est tant de mettre les oiseaux par couple car le diamant à gouttelettes n'est pas indiqué pour l'élevage communautaire. Il peut se montrer agressif, on peut le mettre avec des estrildés africains. Un nichoir semi ouvert est bien accepté et le nid est construit avec de la fibre de coco. Le mâle parade devant la femelle, la tête est dressée la silhouette s'affine le tout accompagner de courbettes incessantes. La femelle qui est prête à s'accoupler se juche devant le mâle en proférant des petits cris et réclame de la nourriture comme le font les jeunes, la copulation intervient tout de suite. La femelle pond de 4 à 7 œufs couvés par les parents à tour de rôle, la nuit le nid est occupé par les 2 oiseaux. Les œufs éclosent au bout de 12 à 14 jours. Les jeunes sont de couleur clair et ils possèdent peu de duvet. Pendant les premiers jours ils ont besoins d'une quantité d'insectes, ils restent 3 bonnes semaines au nid. Le sevrage intervient une quinzaine de jours après l'envol. Lorsque le jeune quitte le nid, il est gris brun et le croupion est déjà rouge, ses flans sont légèrement marqué, le bec est noir, l'oiseau prend ses couleurs au bout de 4 mois.

Diamant gouttelettes


MUTATIONS :




haut de page