Amicale Ornithologique du Blavet

Fédération Ornithologique Italienne

FICHE STANDARD DU DIAMANT BAVETTE A LONGUE QUEUE (POEPHILA ACUTICAUDA)



        La sélection du Diamant à longue queue a rejoint, dans ces dernières années, à l'aide du travail scrupuleux de beaucoup d'éleveurs, d'excellents niveaux de qualité. La Commission Technicienne I.E.I italienne, il y a quelques années, a compilé le standard de cette espèce-ci qui a aidé ces éleveurs dans le travail de sélection. Par ce travail, la Commission Technicienne I.E.I actuelle, veut améliorer et perfectionner le travail entrepris dans les années passées. Le but est celui de mettre en évidence les différences phénotypiques des mutations variées, pour en faciliter une meilleure reconnaissance et différencier fortement les orientations sélectives.

NOMENCLATURES OFFICIELLES

ANCESTRAL
On définit les sujets ancestraux soit à bec jaune (P.A. Acuticauda) soit à bec rouge ( P.A Heckii )
BRUN
On définit les sujets changeant en brun ( transmission héréditaire : liée au sexe ) soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge ( P.A Heckii )
PHAÉOMELANIQUE OU PHAÉO
On définit les sujets changeant en phaéo ( transmission héréditaire : récessive ) soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge ( P.A Heckii )
TOPAZE
On définit les sujets changeant en topaze ( transmission héréditaire : récessive ) soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge ( P.A Heckii )
INO
On définit les sujets changeant en ino ( transmission héréditaire : liée au sexe ) soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge ( P.A Heckii )
GRIS
On définit les sujets changeant en gris ( transmission héréditaire : récessive ) soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge (P.A Heckii )
AUTRES VARIÉTÉS
on définit les sujets soit à bec jaune ( P.A Acuticauda ) soit à bec rouge ( P.A Heckii ) avec de nouvelles mutations pas standardisées, mais pas les combinaisons.

EFFETS DES MUTATIONS

DÉNOMINATIONS ASPECT PHÉNOTYPIQUE RESSEMBLANCES ET DIFFÉRENCES
BRUN Toutes les zones normalement noires (bavette, culotte, ligne de l'œil) deviennent marron sombre couleur brun foncé. Le gris perle de la tête devient brun clair nacre. Avec le topaze et le phaéo : dos marron rougeâtre et pas beige. Tonalité de couleur pas chaude mais froide. Couleur du dessin marron foncé (tête de moro) comme dans le topaze et non rouille comme dans le phaéo.
PHAÉOMELANIQUE OU PHAÉO Aspect général beige visant un peu au rougeâtre clair. La même couleur s'étend avec des tonalités plus clairs en rapport au dos, même à la tête, sans reflets perlés, comme dans le topaze (absence de eumélanina). Bavette, culotte, ligne de l'œil : rouge-rouille sombre, le plus sombre possible. Avec le topaze : dos et ventre semblables,  même si le topaze présente une séparation tête-cou un peu plus grisâtre; plus de différences dans la tête privée de reflets nacré-azuré.
TOPAZE Aspect général beige semblable au phaéo, mais avec des reflets grisâtres sur la tête et le cou  pour la présence réduite de l'eumélanine. Bavette, culotte, ligne de l'œil : brun sombre. Avec le phaéo : la différence est plus substantielle dans la couleur de la tête : pas seulement beige, mais voilée de gris. Dos un peu plus gris que le phaéo, bavette, culotte, ligne de l'œil plus sombres. Séparation de couleur tête-dos, dos beige, cou tête beige avec une couche très légère de eumélanine brun. Dos beige par rapport au phaéo rougeâtre beige. Bavette, culotte, ligne de l'œil brun foncé (tête de moro) pareil à la couleur des dessins du brun, différent de rouge brun rouille (le plus foncé possible) de phaéo.
INO CRÈME-INO Aspect général blanchâtre avec le dos légèrement plus sombre pour la présence de eu brune. Bavette, culotte, ligne de l'œil : brun clair, froid. Différent de toutes les autres mutations et donc pas confondable. Oeil rouge.
GRIS Aspect général gris oxydé brillant sans trace de marron (absence d'eumélanine brune et de féomélanine); Bavette, culotte, ligne de l'œil : noires, poitrine gris "argent". Différent de toutes les autres mutations et donc pas confondable.

  Bavette grisBavette crèmeBavette phaéoBavette topazeBavete brunBavette type sauvage

 Notes : Toutes les dénominations doivent être précédées du nom Diamant Bavette à longue queue, en bref éventuellement D.longue queue.

STRUCTURE :  le Diamant Bavette à longue queue est un oiseau qui présente une structure particulièrement élancée, soulignée par sa longue queue. Sa forme ne doit jamais être filiforme ou grêle, mais l'oiseau doit présenter une grande étendue de la poitrine et une tête puissante. La longueur totale du sujet est environ de 18cm dont 9 cm appartiennent à la queue, subdivisée en queue vraie, environ de 4cm, et étendue dans les deux timonières centrales pour une ultérieure longueur d'environ 5cm.
DESSIN : le dessin du Diamant Bavette à longue queue est particulièrement sobre et précis, avec des lignes de démarcation bien nettes et divisées en : bavette à poire ou trapézoïdale en forme arrondie, culotte aussi large que possible. Les caractéristiques de tels dessins doivent rester telles dans les mutations standardisées et connues. Moins marqué, mais toujours visible, le dérache de la couleur entre la tête et le dos. Ces dessins-ci doivent être de forme la plus étendue possible, en particulier la culotte et la bavette et on doit considérer que l'oiseau présente des filets blancs légers et symétriques dans les rémigants et des taches blanches symétriques dans les timoniers extérieurs.
COULEUR : la couleur générale du D. à longue queue, est composée par mélanines (eumélanine noire + eumélanine brune + phéomélanine) et de lypochromes (bec et pattes, jaunes dans le P.A Acuticauda et rouge dans le P.A Heckii).
PLUMAGE : soyeux, lisse, adhérent et complet. les deux timonières centrales doivent être toujours présentes
MAINTIEN : le D. à longue queue est un oiseau qui ne doit jamais être sauvage ou agité dans la cage, en présentant un comportement généralement calme et confiant. Son positionnement est environ de 45 degrés.
CONDITIONS GÉNÉRALES : les pattes et le bec doivent se présenter propres et pas écaillés, le plumage ne doit pas être sale et il ne doit pas présenter des défauts irréversibles.

ASPECT PHÉNOTYPIQUE

ANCESTRAL : la couleur générale, à première vue, est marron avec des dessins (bavette, culotte, ligne de l’œil) et la queue de couleur noire, tête gris azur brillante, le ventre blanc sale et le croupion totalement blanc candide. La couleur de la tête dans l'ancestral doit être toujours perle brillante et il n'est pas acceptable de l'opacité. Cette couleur générale marron change beaucoup depuis le dos brun sombre jusqu'au brun violacé de la poitrine. Il faut considérer, en outre, que spécialement le dos présente des influences de couleur variable en dépendance des éventuelles mutations portées par l'oiseau; un tel chromatisme change d'une tonalité froide à une tonalité chaude. Il faut éviter les extrêmes de telles colorations. En particulier, si on suppose un ordre de classement au but de jugement, les porteurs de Ino sont les plus diluées, suivis des porteurs de Phaéo avec un fond marron, encore très clair, mais un peu plus rougeâtre par  rapport au porteur de Ino, beaucoup plus clair. Suivent les porteurs de gris qui présentent une couleur violacée très froide, d'appréciation moyenne. Les sujets qui se laissent préférés sont ceux ceux qui présentent plus de féomélanine, souvent! Ceux-ci montrent leur hétérozygotie dans la couleur de bec légèrement plus claire; mais en particulier les plus appréciés sont les homozygotes avec leurs pigments plus oxidés et féomélanines et eumélanines équilibrées.

BRUN :  la mutation brune empêche la complète oxydation des eumélanines, avec le résultat d'obtenir un sujet avec le dos brun, le ventre brun légèrement moins intense, la tête de couleur brun clair perlé. Les dessins (bavette, culotte, ligne de l’œil) sont d'une couleur marron sombre tête de moro comme dans le "topaze".

FÉOMÉLANIQUE : la mutation féomélanique empêche l'oxydation des eumélanines, avec le résultat d'obtenir un sujet avec le dos couleur beige rouillé clair, la tête d'une couleur légèrement plus claire du dos, sans reflets nacrés, comme pour la poitrine et le ventre. La bavette, le ligne de l’œil, les culotte et la queue sont d'une couleur rougeâtre sombre, rouille.

TOPAZE : la mutation topaze empêche partiellement l'oxydation des eumélanines, avec le résultat d'obtenir un sujet avec le dos, la poitrine et le ventre beige, avec un d'eumélanine gris plus manifeste sur la tête et le cou, d'une couleur légèrement plus claire. La bavette, la ligne de l’œil, les culottes et la queue sont d"une couleur brune sobre (tête de moro).

INO : la mutation INO empêche l'oxydation des eumélanines et l'oxydation partielle des féomélanines, avec le résultat d'obtenir un sujet avec la couleur générale blanc sale et avec le dos légèrement plus sombre à l'oxydation la plus élevée possible, résidu de Eu brune. La bavette, la ligne de l’œil, les culottes et la queue sont d'une couleur brune claire froid. L’œil est de couleur rouge.

GRIS : La mutation empêche l'oxydation des eumélanines brunes et des féomélanines avec le résultat d'obtenir un sujet avec le dos d'une couleur gris sombre, la tête de couleur gris azur brillant, la poitrine et le ventre de couleur gris brillant. La bavette, la ligne de l'oeil, les culottes et la queue sont d'une couleur noire brillante.

PRINCIPAUX DÉFAUTS

Structure : taille petite, corps ésile et trop allongé, tête petite et disproportionnée sur un grand corps.

Dessin : irrégularité dans les dessins caractéristiques, bavette petite avec les bords irréguliers, culotte trop petite et avec les bords irréguliers. Quelque défaut dans la bavette nécessite une observation plus longue. Pendant le chant le sujet peut changer la forme de la bavette et de la culotte et peut fausser le jugement.

Couleur : trop délavée et pas saturée sur la base des mutations, bec orangé de couleur intermédiaire et rouge et jaune, même chose pour les pattes. Couleur de la poitrine pas uniforme, couleur des rémigantes dépigmentée, bavette d'une couleur pas uniforme, ligne de l’œil plus claire en relation à la bavette, à la queue et à la culotte.

Plumage : pas adhérent, pas soyeux et pas brillant, plume juvénile.

Maintien : nerveux et sauvage, toujours pas terre, pas de bonne tenue ou  position abaissé sur le perchoir.

Conditions générales : des plumes cassées, plumage sale, bec et pattes avec des écailles et bague sale.

CTN IEI ITALIENNE : Ficeti, Caimi, Piccinini
Collaboration : Club del Diamante Codalunga, sig: Moroni Gianlica

Retour